Roger Bénévant est avant tout un peintre. Qu'il se nourrisse de la puissance universelle du mythe ou de l'immédiateté sensuelle de la nature, il a constitué une œuvre picturale intemporelle qu’il poursuit toujours, avec la même exigence.

LA SUITE MYTHOLOGIQUE

C’est un ensemble de 12 grands tableaux (195 x 130 cm) qui résultent du cheminement individuel de l’artiste au travers 12 thèmes de la mythologie grecque. Cette entreprise dure 16 années car elle constitue une sorte d’auto-psychanalyse pour l’artiste sans artifice, ni allégorie. Elle commence par la figure d’Icare à l’ascension manquée jusqu’à son antithèse, Ganymède, l'homme béni des dieux, enlevé et emmené sur l’Olympe par Zeus.

L'APOTHÉOSE D'HÉRACLÈS

Il s’agit d’un très grand triptyque (242 x 390 cm) dont la réalisation dure 10 ans et se termine en 2000.

C’est le symbole de l’accomplissement personnel de l’artiste qui clôt son initiation commencée 40 ans plus tôt avec la Suite Mythologique.

Après avoir accompli ses 12 travaux, Héraclès s’immole par le feu sur un bûcher.

C’est l’apothéose finale qui le rendra semblable à un Dieu immortel  de l’Olympe.

LES NATURES MORTES, PAYSAGES ET PORTRAITS

Parallèlement à ses travaux sur la mythologique, Roger Bénévant a aussi puisé son inspiration dans la réalité quotidienne au travers ses natures mortes, paysages et portraits.

Héraclès

La puissance et le combat d'Héraclès évoquent l'ensemble des 12 travaux qu'il doit accomplir. 1972, 195x130cm, huile sur toile